Sept Thèses en cours liées à l’ANR

  • Delvallez Sophie, projet de thèse en Sciences de l’information et de la communication sur «La place des femmes dans l’espace public, une conquête discontinue : des saintsimoniennes aux réseaux sociaux ou l’actualité d’un féminisme oublié », sous la direction de Claire Blandin à Paris 13, depuis le 13-01-2019. Enseignante à l’IUT de Béthune-Université d’Artois, précédemment en thèse d’histoire à Paris 8 sous la direction de Michèle Riot-Sarcey. Membre du projet ANR dans le groupe IHRIM « Femmes, féminisme, genre » depuis 2015.
  • Fauconnet Tatiana, thèse en science politique, intitulée: « Qualité plutôt que capacité. Les ouvriers à l’Assemblée en 1848 et 1849. », IEP Lyon, dir. Frobert L. et Hayat S.
  • Gleveau Emmanuel, thèse en philosophie en préparation sur « L’ontologie socialiste de Léon Brothier », sous la direction de Juliette Grange, École doctorale Sciences de l’Homme et de la Société (Tours), thèse engagée depuis le 06-12-2016. Membre de l’ANR depuis 2015, et intervenant aussi sur la numérisation des journaux saint-simoniens.
  • Jouve Bernard, thèse d’histoire moderne et contemporaine sous la direction de Dominique Barjot (Paris 4) et Philippe Régnier (Lyon 2, IHRIM), soutenue à Paris 4 le 10 juin 2017. Ce travail avait été engagé en 2014, en lien avec la première présentation du projet ANR (dans une version coordonnée par Ph. Régnier).
  • Sánchez Calvo Sara, thèse en Études féministes de genre intitulée « la vie et le travail politique de la socialiste et féministe, avant la lettre, Jeanne Deroin (1805-1894) », sous la codirection de Asunción Bernardez Rodal, INSTIFEM, de l’Université Complutense de Madrid (UCM), et de Christine Planté, Lyon 2, engagée depuis 2015.
  • Schwanck Quentin, thèse en science politique, intitulée « L’administration capacitaire de la République chez Jean Reynaud », IEP Lyon (dir. Frobert L. et Hayat S.).
  • Shirase Sayuri, thèse en philosophie en préparation intitulée « Le concept d’administration dans le système industriel. Étude sur la pensée de Henri Saint-Simon », sous la direction de Juliette Grange à l’Université de Tours, engagée depuis le 21-10-2013, soutenance le 20 décembre 2019.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.